LE CBD 

Le cannabidiol ou CBD est un cannabinoïde issu du chanvre et plus particulièrement du chanvre dit ”industriel”. Il est présent dans la plante en faible quantité (environ 1-2%/kg) et en est extrait principalement par co2. Il fût découvert en 1940 et sa structure moléculaire a été terminée en 1963.

Bien que moléculairement et métaboliquement proche du THC, le CBD ne provoque pas d’effet psychotrope et n’a donc aucun intérêt récréatif. Par contre le cannabidiol présente une pléthore de propriétés thérapeutiques, notamment dans le traitement de l’anxiété (actions sur le système sérotoninergique), la douleur (action sur les récepteurs de la douleur), la dyskinésie (épilepsie, maladie de Parkinson), les douleurs neuropathiques notamment dues à la sclérose en plaque. En 2007, des résultats prometteurs contre le cancer du sein métastasé ont été constatés par une équipe de chercheurs américains du California Pacific Medical Center. lors d’une étude menée in vitro, l’inibition du gène responsable de la prolifération des cellules cancéreuses ainsi que la destruction des céllules cancéreuses par apoptose sans que les cellules saines soient impactées.

Champs d’action et utilisations du CBD:

  • Anxiété et dépression:

Comme indiqué plus haut, le cannabidiol (CBD) a une action sur le système sérotoninergique.    Par son action sur le neurone il permet d’augmenter la concentration de sérotonine, plus communément appelée ”l’hormone du bien-être”, dans la synapse.

- Extrait d'article sur http://www.sciencedirect.com

Les concentrations et les dosages sont dépendants de chaque individu. La recommandation sera pour les cas les plus sévères, l’utilisation d’huile de CBD 5-10% 2 à 4 goutes 3 fois par jour. Pour les anxiétés mineurs, une concentration de 1 à 5% sous forme d’huile ou de e liquide sont généralement suffisantes.  

  • Douleur et inflammation:

Le CBD s’est avéré efficace contre la douleur et l’inflammation (articulaire, intestinale, cutanée, acnée…), par prise sub-linguale; inhalée ou par l’application d’un baume au CBD, pour une action locale.

 

- le rôle du système endo-cannabinoïde sur l'inflammation

   - Description des effets du CBD et de ses analogues sur l'inflammation

Les concentrations restent fonction-dépendantes de chacun, privilégiez toujours les produits les moins concentrés (1 à 3% de CBD) puis augmentez progressivement les doses de 1 à 5 goutes 3 fois par jour. Pour les douleurs sévères et aiguë l’utilisation de CBD sous forme de résine, beaucoup plus concentrée (20-50%), peut être nécessaire.

Le CBD s’est révélé efficace sur certains symptômes de maladies plus lourdes telles que: 

  • la sclérose en plaque:

  • la maladie de Parkinson: 

  • l’épilepsie: